CALPUFF - Modélisation de la dispersion atmosphérique

publié le 5 déc. 2011 à 13:24 par Denis Dionne   [ mis à jour : 6 déc. 2011 à 15:51 ]
calpuff impacts modélisés et topographie du milieu dispersion
Pour la plupart des études de
dispersion atmosphérique, l’utilisation d’AERMOD (un modèle à régime stationnaire)
permet d’évaluer l’impact de façon acceptable (pour
répondre aux exigences et selon les réalités du cas sous étude).


Cependant, certaines situations imposent l’utilisation d’un modèle plus évolué, notamment lorsque le site est situé dans un milieu très accidenté, que la variabilité du taux ou de la position des sources d’émissions est grande, qu’un plan d’eau d’importance est près du lieu d’étude ou que la modélisation porte sur un large territoire. Dans ces cas, l’utilisation de Calpuff est habituellement à considérer (ou exigé selon le cas pour démontrer la conformité).


Calpuff est un modèle à multiple couche de type PUFF (Bouffée: dispersion à régime non stationnaire) qui considère et simule les variati
ons temporelles et spatiales des différents phénomènes d’intérêt en modélisation atmosphérique (météorologie, émissions, localisation des sources, transformation et déposition). Calpuff permet l’étude du phénomène de stagnation (habituellement causé par des conditions météorologiques particulières, par exemple des vents très calmes et de directions variables) et peut être utilisé pour évaluer l’impact sur de grandes distances (plusieurs centaines de kilomètres). Les désavantages de Calpuff sont principalement la complexité accrue (plus de données, décisions et de temps de calcul) et que l’évaluation des impacts à courte distance n’est parfois pas aussi réaliste que celle de modèles tel qu’AERMOD (et son utilisation doit en fait être fondée et
justifiée). Il est à noter que Calpuff peut cependant être utilisé en mode simplifié.
 
 
calpuff impact modélisé selon distance de la source
Représentation graphique des résultats d'impacts en fonction de la distance de la source
 
Le site de l’US-EPA fournit plus de détails sur les différents modèles approuvés pour utilisation et leurs champs d’applications (cette liste est habituellement utilisée par les autres juridictions).

Calpuff permet également des sorties et analyses plus poussées, notamment en ce qui concerne la distribution du vent (sur la surface d’étude et en élévation) et également pour les événements d’émissions ou de plaintes (périodes de pointes ou de stagnation).
 
calpuff impacts modélisés 3D avec champs de vents en hauteur
Impacts calpuff modélisés zoom 3D
 
 
Représentations graphiques des résultats avec la direction des vents à plusieurs élévations
Comments